Querelles de clocher…

Photo: ParisDailyPhoto

Si l’on considère souvent le patrimoine matériel (monuments, tableaux, sculptures, objets d’art, etc…) on oublie souvent qu’il peut être aussi immatériel: gustatif (comme en témoigne la reconnaissance au patrimoine mondial de l’UNESCO du repas gastronomique français), mais aussi sonore. Les cloches font partie de notre histoire au moins autant que les églises qui les abritent.

Ainsi, les cloches de la tour Nord de Notre-Dame fondues en 1856, ont sonné quotidiennement les heures pendant plus de 150 ans!

D’un bout à l’autre du siècle, elles ont sonné les préoccupations du temps:  pour les offices liturgiques chaque jour, mais aussi lors d’évènements historiques tels que la Libération de Paris en 1944, ou lors des attentats du 11 septembre 2001…

Aujourd’hui, les 4 cloches de la tour Nord doivent être remplacées. Elles ont pour nom:

– Angélique-Françoise, 1915 kg, qui sonne en ut dièse
– Antoinette-Charlotte 1335 kg, qui sonne en ré dièse
– Hyacinthe-Jeanne, 925 kg, qui sonne en fa
– Denise-David, 767 kg, qui sonne en fa dièse

C’est un voyage dans le temps qu’a proposé la Commission Supérieure des Monuments Historiques avec cette décision, puisque les cloches actuelles seront remplacées par des cloches selon la disposition d’avant 1792. En effet, lors de la Révolution Française, la majorité des cloches de Notre-Dame avaient été détruites. Seul le bourdon « Emmanuel » avait été épargné.

Le Bourdon "Emmanuel" dans la Tour Sud de Notre-Dame de Paris

Ce chantier doit être l’occasion de retrouver la sonorité d’origine, qui s’harmonisait avec le bourdon « Emmanuel » installé dans la tour Sud en 1686 sur ordre de Louis XIV, et sonnant en fa dièse avec la force de ses 13 tonnes, les évènements majeurs de la monarchie française, puis ceux de la vie de l’Eglise catholique, tels que la venue du Pape en France.

Les cloches sont l’âme d’une église, de ses paroissiens et des habitants de la ville, qui y sont très attachés. Ce projet de rénovation à l’occasion des 850 ans de la cathédrale Notre-Dame de Paris, a donc déjà ses détracteurs. On trouve ainsi une pétition en ligne sur Internet contre le remplacement de ces cloches cent-cinquantenaires, mais aussi des vidéos réalisées par l’artiste Fernand Gabrielli pour dénoncer ce projet.

________________________

Pour en savoir plus:

« Notre-Dame de Paris va bientôt changer de sonnerie », Le Monde, 19 octobre 2011

 « A Melodic Emblem Falls Out of Tune », The New York Times, 18th october 2011

« Rétablissement de la sonnerie historique », sur le site de la cathédrale Notre-Dame de Paris

________________________

A écouter!

Saint-Saëns, Les cloches du soir op.85, Marylène Dosse

________________________

Pour aller plus loin…

Alain Corbin, Les cloches de la terre: paysage sonore et culture sensible dans les campagnes au XIXe siècle, Paris, Flammarion, 2000 (Coll. Champs)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s