Thomas Struth, des hommes et des oeuvres

Voici un artiste qui porte un regard (d)étonnant sur le musée et surtout le public qui le fréquente. Quelle relation un visiteur tisse avec une oeuvre? Comment un musée peut-il recevoir un public sans cesse plus nombreux? Quel est le rapport que nous entretenons aujourd’hui avec l’histoire de l’art? Quel est le rôle de la médiation culturelle?

Thomas Struth né en 1954 en Allemagne est l’un des photographes les plus connus d’Outre-Rhin actuellement. Il a beaucoup travaillé par séries intitulées par exemple « Portraits », « Architecture des rues » . Elles ont pour trait commun d’explorer le rapport de l’homme à lui-même et à l’espace qui l’entoure.

Son travail autour du musée comme espace de rencontre entre l’homme et l’art montre une perception très fine de la psychologie humaine mais aussi de l’enjeu que représentation la confrontation entre le public et les oeuvres. Thomas Struth a pour cela arpenté les musées du monde entier depuis les années 1990 jusqu’aux années 2000, montrant ainsi le public dans diverses situations d’observation ou de contemplation.

Voici un aperçu de son travail.


____________________________
Pour aller plus loin:
Vous pouvez retrouver le travail de Thomas Struth sur son site internet,

ou encore dans les ouvrages suivants:
Silke Schmickl, Les Museum Photographs de Thomas Struth:Une mise en abyme, Editions MSH, 2005
Thomas Struth, Thomas Struth: Museum Photographs, Schirmer/Mosel, 2005

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s