Une histoire de bourdons

La fonte des nouvelles cloches de Notre-Dame de Paris est l’occasion de se pencher un petit peu sur le patrimoine campanaire de nos églises. Il n’existe plus en France qu’une poignée de fonderies de cloches, dont les plus connues sont Cornille-Havard à Villedieu-les-Poêles dans la Manche et Paccard à Sevrier en Haute-Savoie. Toutes deux ont marqué durablement l’histoire en fondant les cloches des édifices civils ou religieux les plus prestigieux de France et du monde.

On le sait, la fonderie Cornille-Havard a réalisé récemment la fonte des nouvelles cloches de Notre-Dame, mis à part le petit bourdon Marie qui a été confié à la fonderie Eijbouts à Asten aux Pays-Bas. La fonderie Paccard a également réalisé de nombreuses cloches parmi les plus prestigieuses.

La Savoyarde

Bourdon Françoise-Marguerite dit « La Savoyarde », Sacré-Coeur de Montmartre © Patrimoine de France

On parle souvent du bourdon Emmanuel de Notre-Dame de Paris comme de la plus grosse cloche de France. Mais en réalité le plus gros bourdon a été réalisé par la fonderie Paccard en 1891 pour le Sacré Coeur de Montmartre. De son vrai nom Françoise Marguerite, « La Savoyarde », pèse en effet 18,3 tonnes pour 3,06 mètres de haut. Elle sonne un contre-ut grave (Do#2). Cette cloche est aussi exceptionnelle pour son histoire. La Savoie, qui est rattachée à la France en 1860, décide de contribuer à la réalisation de la basilique du Sacré Coeur en offrant une cloche pour son campanile. Ainsi « La Savoyarde » résonne comme une forme d’allégeance à la France dont la Savoie fait désormais partie.

Emmanuel

Bourdon Emmanuel de Notre-Dame de Paris © NDP

Emmanuel est le bourdon de Notre-Dame de Paris et la deuxième plus grosse cloche de France. Fondue une première fois en 1680 par le fondeur parisien Florentin Le Gay, la cloche dûe être fondue à nouveau en 1686 pour augmenter son poids. Le bourdon lui-même pèse environ 12,8 tonnes et son battant pèse 500 kg. Malgré un poids très important, la cloche ne produit pas un son très grave puisqu’elle sonne en Fa#2, mais elle produit un son très pur et toujours juste malgré son âge. Depuis 330 ans, le bourdon Emmanuel sonne les grandes fêtes de l’Eglise: Pâques, Noël, la mort ou l’élection d’un pape etc. Installé dans la tour Sud de Notre-Dame, il sera bientôt rejoint par le petit bourdon Marie, pesant 6 tonnes et sonnant en Sol#2, qui sonnera pour la première fois le 23 mars 2013.

Tsar Kolokol

Tsar Kolokol

Tsar Kolokol, « La reine des cloches »

Loin devant nos cloches nationales, un chef d’oeuvre de technique du XVIIIe siècle prend la tête des plus grosses cloches du monde: le maître-bourdon du Kremlin à Moscou. Fondu en 1737, il pèse plus de 200 tonnes pour 6 mètres de haut et est nommé Tsar Kolokol, qui signifie littéralement « reine des cloches ». C’est un tour de force incroyable qu’a représenté la mise en décor et la fonte de ce colosse de métal, qui a nécessité plus de deux cent hommes pour sa réalisation. Cependant dès 1737 un incendie provoqua sa chute, et par suite le détachement d’un morceau de 11 tonnes. La cloche, qui ne peut plus sonner et est exposée en plein air au pied du clocher d’Ivan le Grand dans la forteresse du Kremlin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s