Arissa. La sombra y el fotógrafo, 1922-1936

arissa1

Tipografia Arissa (1930 – 1936), Archivo Arissa, Fundación Telefónica

A travers une présentation magistrale de plus de 160 photographies, le CCCB de Barcelone rend un hommage appuyé à l’un des photographes catalans les plus marquants de son histoire mais paradoxalement mal connu. Cette exposition, produite par la Fundación Telefónica, est la première rétrospective consacrée à l’artiste. Présentée à Madrid en 2014, l’exposition est présentée au CCCB depuis le 14 novembre 2014 et jusqu’au 12 avril 2015. Elle donne l’opportunité significative de découvrir le travail de l’artiste barcelonais au cœur de sa ville d’origine.

Du pictorialisme (1922-1928)

Né en 1900 dans le quartier de Sant Andreu de Barcelone, Antoni Arissa découvre la photographie aux alentours de l’âge de vingt ans alors qu’il travaille comme ouvrier dans l’imprimerie familiale.

Ses premières recherches esthétiques se placent dans la lignée du courant pictorialiste des année 1890-1920, qui a pour objet de faire reconnaître la photographie comme genre artistique à part entière. Avec une approche poétique de la réalité qui l’entoure Antoni Arissa commence par des travaux montrant des scènes de campagne recomposées, des portraits d’ouvriers, de paysans, de femmes et d’enfants.

IMG_4736 (Copier) Arissa, "Madre, carro y niño", Colección Telefónica © Herederos de Arissa

En el bosque 2, 1923-1929, Colección Telefónica © Herederos de ArissaARISABAJA3Son regard empreint d’une humanité profonde envers ses contemporains, la qualité des compositions et la richesse des nuances du noir et blanc, font des photographies de cette période un témoignage particulièrement saisissant de la Catalogne rurale des années 1920.

Vers la modernité (1929-1930)

Peu à peu, Arissa fait évoluer son regard. S’il conserve une affection particulière pour les portraits et les scènes de genre, il transforme finalement le sujet en prétexte, et ainsi travailler la composition pour elle-même. Sa famille et plus particulièrement ses filles deviennent ses sujets de prédilection. Il tente alors dans sa photographie de nouvelles expérimentations graphiques et esthétiques qui sont le point de départ d’une évolution vers une photographie plus moderniste.

ARISABAJA4

Col·lecció Arissa - Arxiu Històric Fotogràfic - IEFC

Arissa_El-beso-1930-1936-Archivo-Arissa-Fundacion-Telefonica

Nueva Visión (1930-1936)

Dans les années 1920-1930, la photographie émerge progressivement comme genre artistique à part entière. Sous l’influence du Bauhaus et du Constructivisme notamment, le mouvement photographique de la Nouvelle Vision se développe à travers l’Europe.

Faisant évoluer son regard et sa technique, Arissa devient lui-même ambassadeur de ce mouvement avant-gardiste de la photographie espagnole. Multipliant les points de vue en plongée, contreplongée, il enrichit son travail de perspectives plus complexes, mettant en avant le modernisme de la cité et de l’industrie notamment. Abandonnant définitivement le symbolisme de la photographie pictorialiste, Arissa développe une photographie nouvelle basée sur la force de la composition, de la ligne, du point de vue, de la lumière et des ombres. Barcelone, ses rues, son port deviennent un formidable laboratoire pour le photographe qui explore de nouveaux sujets.

ARISABAJA6 antoni-arissa-1

Antoni-Arissa

7301251-Antoni-Arissa-0 Col·lecció Arissa - Arxiu Històric Fotogràfic - IEFC

Col·lecció Arissa - Arxiu Històric Fotogràfic - IEFC
A l’aube de la Guerre Civile espagnole, Arissa cesse quasiment toute sa production. Malgré un travail photographique d’une qualité hors du commun et de nombreuses marques de reconnaissance de la part du monde artistique, Arissa tombe peu à peu dans l’oubli. Ce n’est que dans les années 1990 que ce photographe est redécouvert à l’occasion de l’exposition Las vanguardias fotográficas en España, qui place alors Arissa parmi les photographes majeurs de l’avant-garde espagnole.


________________________________

Informations pratiques:

CCCB – Centre de Cultura Contemporània de Barcelona
Montalegre, 5 – 08001 Barcelona
Tel. +0034 93 306 41 00
info@cccb.org
Tarif: 6€ plein tarif, 4€ tarif réduit

Jusqu’au 12 avril 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s